Relation acide/base et tamponnage de l'aspirine

 L'acide acétylsalicylique fait partie d'un couple acide/base. Il en est l'élément acide et la base est l'ion acéytlsalicylate.

 

Quand on met de l’acide acétylsalicylique dans de l’eau, l’atome d’hydrogène indiqué ci-dessus se détache de la molécule pour s’associer à une molécule d’eau. Les produits sont alors les ions acétylsalicylate et les ions hydronium (ou oxonium). La concentration des ions hydronium est beaucoup plus importante que celle des ions hydroxydes. Le pH de la solution augmente ainsi considérablement.

 

L’absorption de l’acide acétylsalicylique pur dilué dans l’eau ou non, serait très nocif pour l’estomac qui produit également des substances acide. Cela pourrait résulter d’un ulcère.

L’aspirine que l’on consomme comme médicament et produite par l’industrie pharmaceutique n’est pas totalement pure.  Les usines pharmaceutiques ajoutent parfois des produits qui limitent le pH du médicament. Ces produits s’appellent des agents de tamponnage.

Cette animation montre bien la fonction de ces molécules sur le pH. L'agent de tamponnage réduit ainsi considéralement le pH de la solution médicamenteuse.

Il existe plusieurs types d’aspirine vendus. Certaines sont tamponnées et d’autres non.

L’aspirine simple, sans ajouts se trouve dans le commerce mais n’est que peu soluble dans l’eau et développe une acidité très importante (Aspirine du Rhône, par exemple). Ainsi, lors d’un usage répété et excessif, l’aspirine non tamponnée peut entraîner des ulcères de l’estomac ou du duodénum.

Comme le montre l’animation, des aspirines effervescentes (Aspirine UPSA effervescente par exemple) sont combinée avec de l’hydrogénocarbonate de sodium qui produit un dégagement de dioxyde de carbone. Ce type d’aspirine est beaucoup moins acide pour l’estomac.

Équation de la réaction de la dissolution d'une aspirine effervescente

Sous-pages :

evrcszezeqdcqds

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site